AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLA PARTIE RPG QUI RELATE L\'HISTOIRE

Partagez | 
 

 Ballade dans les rues de San Francisco [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jessica Bailey
₪ Novice ₪
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 38
• [ HEART ] : Pas vraiment à prendre
• [ ÉTAT D'ESPRIT ] : Chieuse
• [ CAPACITÉS ] : Maîtrise du feu
Date d'inscription : 27/07/2007

|| À Travers Vous ||
CAMP/STATUT: [L]a [L]igue (Recrue)
[O]CCUPATION:
RELATIONS/LIENS:

MessageSujet: Ballade dans les rues de San Francisco [libre]   Sam 28 Juil - 11:49

Ca faisait déjà trois mois. Trois mois que Jessica "devait éviter de sortir pour la sécurité des autres" et blablabla... Tout ça parce qu'elle avait ce foutu pouvoir et qu'elle n'était même pas encore capable de le maîtriser correctement... Voire même pas du tout.
Seulement voilà. Peu encline à respecter les règles que l'on lui fixait ou encore qu'elle se fixait à elle-même, elle ne sortait pas moins pour autant. D'abord, elle avait un boulot, et elle doutait complètement qu'un arrêt maladie puisse lui être accordé parce qu'elle créait et absorbait du feu... Quoi qu'on pouvait peut-être faire passer ça pour des inflammations ? Mmmh... A méditer pour le patron. Et puis comme ça elle pourrait s'offrir des vacances, de préférences dans un endroit pas trop sec au cas où un incendie se déclarerait, histoire de pas trop exploser, et pas trop froid non plus. Faire fondre les glaciers sans le faire exprès, ou même intentionnellement et se retrouver avec le réchauffement planétaire au cul, c'était pas trop son truc non plus.

Bref. Ce qu'elle aimait à San Francisco, notre belle Jessica Bailey, c'était l'effervescence. Que ce soit de jour comme de nuit, il y avait toujours du monde. Alors rester cloîtrée chez elle, ça n'avait rien d'attrayant, au contraire. Se foutre de la gueule des passants, casser deux ou trois personnes et retrouver quelques connaissances avec lesquelles elle resterait toujours la Jessica chieuse, ça, c'était la vraie vie.
La seule personne qui avait la chance d'échapper à tous ses sarcasmes et compagnie ? Euh... Attendez... Non. Personne. Il n'y avait personne. Elle ne ferait pas d'exception avec son grand-frère, puisque là, c'était tout de même une sorte de tradition à entretenir. Si elle avait des amis, ils ne devaient l'apprécier que justement parce qu'elle restait toujours telle qu'elle était. Et enfin, côté mec, elle ne ressentait tout simplement pas le besoin de se faire harceler d'appels téléphoniques et de roucouler stupidement comme la majorité des autres couples. Le pire dans ce genre de relation, c'était bien les surnoms tels que "mon ange", "mon canard en sucre", "mon chou à la crème"... Oh ! Pitié !

Puis une jeune fille était venue la voir en affirmant qu'elle ressemblait à Liv Tyler. Hem ! Elle voulait des lunettes ? Des loupes ? Nan mieux, il fallait lui implanter des télescopes à la place des yeux.
Jessica avoir la gueule de Liv Tyler... Non mais fallait pas non plus déconner. Elle avait qu'à lui dire aussi qu'elle avait les oreilles pointues et qu'elle sortait avec Aragorn, wahouu le pied. Mais d'un certain côté, c'était ça qu'elle aimait dans la vie. Des gens venaient lui parler, lui sortir des trucs stupides du genre "tu ressembles trop à Liv Tyler" et là, Jessica pouvait répondre une de ses phrases légendaires telles que :

"Ouais et ma soeur c'est Penelope Cruz, dingue hein ? Faudra songer à aller voir le véto ma vieille, à mon humble avis tes yeux fonctionnent pas bien. Ouais j'ai dit le véto, pas l'ophtalmo, c'était fait exprès. J'te l'explique au cas où t'as pas compris, tu m'as bien prise pour Liv Tyler alors on sait jamais hein."

Outrée, la jeune fille avait commencé à lui sortir des trucs du genre qu'elle venait de lui faire un compliment, que normalement Jessica aurait dû la remercier de cette comparaison et qu'à l'évidence, elle ne pouvait pas être cette si grande star étant donné que blablabla... Et d'abord, pourquoi elle ne pouvait pas être Liv Tyler ? Elle la connaissait l'autre là, peut-être ? Certainement pas, alors Jessica se la jouait grande star de cinéma si elle le voulait.

"Bon écoute, tu m'en... tu m'en..."

"Je mens ?"

"Tu m'emmerdes ! Tu mens pas ! Aïe, mais t'es nulle ma pauvre. Et d'abord, pourquoi j'pourrai pas être Liv Tyler ? Tu la connaîs peut-être ? Ben tu la salueras de ma part hein. Bon maintenant barre-toi, tu saoûles à me traîner dans les pattes, j'ai pas besoin d'un animal de compagnie moi."

La jeune fille ne s'était pas fait prier pour abandonner les rangs et se diriger droit vers une boutique, afin de disparaître au plus vite et oublier cette petite humiliation.
Contente, la belle Jessica avait repris sa ballade sans se soucier de savoir si elle bousculait les passants qu'elle croisait. Du haut de ses 27 ans, elle n'avait pas vraiment changé de l'adolescence et n'en avait d'ailleurs pas l'intention. Elle faisait son âge, la question n'était pas là. Mais il était clair qu'avec le temps, son caractère désagréable n'avait fait que s'accroître. Vêtue d'un béret, d'un slim, d'une veste en cuir et d'escarpins, elle conservait cependant son côté attirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ballade dans les rues de San Francisco [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[O.R.I.G.I.N.S] :: –• SAN FRANCISCO •– :: || RUES PIÉTONNES ||-
Sauter vers: